HAD

La reconnaissance des grands-parents

Parce que les grands-mères sont la source de notre vie

LLe quartier de Keshero est l’un des plus pauvres de la ville de Goma. Il abrite des milliers de grands-parents dont les filles et fils ont été victimes des guerres. Décédés ou ayant fui les combats, ces filles et fils adultes ne peuvent plus prendre en charge leurs vieux parents.

Ces personnes âgées, dépourvues de toute protection sociale et sans revenu, sont ainsi abandonnées de tous, et ont perdu toute dignité. En 2004, sur les cendres de l’éruption volcanique du Nyiragongo, trois jeunes congolais, eux-mêmes fragilisés, fondent HAD pour appuyer et protéger leurs grands-parents. EALE appuie activement HAD depuis 2011. Elle en est le principal partenaire.

 Projet associé créé en 2004 / Seniors
Responsables : Nicole Decoux et Alain Englebert
2200

seniors et enfants ont retrouvé une dignité et entretiennent une solidarité intergénérationnelle

  • Nos Objectifs

    • Redonner aux personnes âgées une raison de vivre et une dignité.
    • Réhabiliter leur habitat qui, pour l’essentiel, est composé d’abris faits de bâches.
    • Développer une activité socio-économique de nature alimentaire.
    • Créer un environnement éducatif pour les petits-enfants.
    • Animer une solidarité intergénérationnelle.
  • Notre Action

    • Appuyer la gouvernance d’HAD pour asseoir une action autonome et efficace.
    • Contribuer à la réalisation de plan d’actions développant une solidarité entre les personnes âgées et leurs petits-enfants.
    • Financer la réhabilitation ou la construction de maisonnettes salubres, la mise à disposition et l’aménagement de terrains pour la culture potagère.
    • Soutenir l’éducation des petits-enfants par le sport et par des ateliers récréatifs.
  • Nos Résultats

    • Engagement et animation d’une équipe locale de gestion dynamique et performante.
    • Recensement de 795 personnes âgées et de 1.315 petits-enfants, bénéficiaires du projet.
    • Réhabilitation ou construction de 150 maisonnettes abritant chacune de 2 à 5 personnes.
    • Aménagement de 4 terrains en potagers collectifs d’une superficie globale de 2 hectares.
    • Création de 6 équipes de football, vecteur des valeurs de discipline, de respect, d’entraide et d’efforts.
  • Le Futur

    • Poursuivre la politique d’amélioration de l’habitat en augmentant ses critères qualitatifs.
    • Étendre les surfaces potagères pour, au-delà de l’auto-suffisance alimentaire, générer des revenus.
    • Sous réserve de nos capacités financières, initier un plan de scolarisation des petits-enfants, et développer des activités socio-éducatives.
Les enfants et les femmes de Goma ont besoin de vous !